La France veut se donner les moyens d’accueillir les touristes cet été

par Destination(s) Europe
France Tourisme

C’était un « plan Marshall » attendu par tout un secteur. Les professionnels du tourisme en France avaient les yeux rivés sur Matignon ce jeudi, où se réunissait un comité interministériel dédié au secteur. Les annonces qui s’ensuivirent ont dû un peu les rassurer. 

En mal de musée ? On vous présente cinq musées virtuels accessibles de partout. C’est dans cet article.

Pour sauver le tourisme hexagonal, frappé de plein fouet par la crise du coronavirus, le gouvernement met sur la table 18 milliards d’euros. Un plan « sans précédent », assure le Premier ministre. Le secteur, lui, est déjà sous perfusion : 62 000 entreprises ont déjà bénéficié de prêts garantis par l’Etat pour « tenir ».

Promesses de remboursement

L’objectif est presque ambitieux au regard de la crise que l’on connaît. « Les Français pourront partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d’août », a assuré Edouard Philippe qui les a enjoint à d’ores et déjà réserver leurs hôtels et transports. Le feront-ils, alors que la situation reste très volatile ? En tout cas, les professionnels du secteur se sont engagés à rembourser les touristes, « dans l’hypothèse où l’évolution de l’épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances ».

Pour permettre à l’industrie du tourisme de respirer, deux mesures seront appréciées : l’extension du recours à l’activité partielle ainsi qu’au fonds de solidarité. En revanche, pas de mesure sur la TVA.

Pour le secteur, il n’y a de toute façon plus vraiment le choix. Il faut se préparer à un été très franco-français qui reste d’ailleurs encore très incertains. Et vous, comptez-vous partir en vacances cet été ? Donnez votre avis en commentaire (Image par Free-Photos de Pixabay).

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire