Les Pouilles : les 11 lieux incontournables à visiter

par Destination(s) Europe
Publié le Mis à jour le

📌 Read in / Lire en : English (Anglais)

Les Pouilles, ce que l’on appelle trivialement le « Talon de la botte » italienne, sont une région où la nature méditerranéenne révèle toute sa splendeur et où les traditions sont solidement ancrées. Cette langue de terre s’étendant vers la mer offre de sublimes plages de sable, comme celles de Porto Cesario et de Torre dell’Orso et des écrins de nature sauvage sans pareil comme le Parc national du Gargano et des Murges. Les villes – comme Bari – et les nombreux villages typiques valent aussi le détour. Bref, sans plus attendre, voici nos 11 lieux incontournables à visiter dans les Pouilles, dans le sud de l’Italie.

Comment se rendre dans les Pouilles ? Dans cet article, nous vous disons par où entrer dans cette superbe région.

Bari

Chef-lieu de la région, cette ville portuaire très dynamique, qui compte 324 000 habitants, possède des trésors architecturaux étourdissants ainsi qu’un bord de mer qui n’a rien à envier aux autres villes et villages de la région. Ses dizaines de kilomètres de plage sont évidemment une invitation au farniente, mais les lieux culturels sont aussi nombreux.

Quelques attractions incontournables à Bari :

  • La basilique San Nicola
  • Le quartier de Bari Vecchia (centre historique de la ville)
  • La cathédrale San Sabino
  • Le château normand-souabe
  •  La pinacothèque provinciale Corrado Giaquinto
  •  Le théâtre Petruzzelli

Lecce

Situé dans la partie la plus méridionale des Pouilles, dans la péninsule du Salento, ce haut lieu touristique fourmille de monuments historiques de renom (musées, églises, palais, etc.). Son centre historique, véritable pépite baroque, vous envoutera certainement : un tour sur la Piazza del Duomo vous donnera un aperçu du potentiel architectural de celle que l’on surnomme la « Florence du Sud ». Son majestueux amphithéâtre grec et sa basilique Santa Croce achèveront de vous convaincre que vous avez bien fait de vous arrêter à Lecce.

Les Grottes de Castellana

C’est forcément un des lieux incontournables à visiter dans les Pouilles : les grottes de Castellana (site officiel) constituent en effet le plus grand complexe de grotte d’Europe. Datant de plusieurs dizaines de millions d’années, mesurant 3 kilomètres de long pour 70 mètres de hauteur, elles sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Le parcours souterrain est très bien agencé, et vous n’aurez pas de mal à trouver des excursions pour découvrir plus à fond toute la région.

Les îles Tremiti

Nous sommes là dans la partie nord des Pouilles, les îles Tremiti formant une seule et même commune appartenant à la province de Foggia. Cet archipel composé de cinq îles paradisiaques est d’une beauté naturelle insaisissable. Ses eaux cristallines, son abbaye fortifiée du IXe siècle dominant l’île de San Nicola ainsi que ses nombreuses grottes marines en font un endroit rêvé pour des vacances. L’endroit est très touristique : vous pouvez soit opter pour l’une des nombreuses sorties en bateau proposées depuis le continent, soit par exemple choisir plutôt de vous faire une balade en famille ou entre amis sur la principale île, celle de San Domino, qui arbore une belle végétation et où se trouve l’unique plage de sable de l’archipel.

Ostuni, la ville blanche

Perchée sur un promontoire rocheux, Ostuni, encore surnommée la « ville blanche », est un lieu saisissant, qui marque souvent les touristes qui se rendent dans les Pouilles. On y accède facilement et rapidement depuis Brindisi, en train par exemple. Vous aimerez vous perdre dans les dédales de ruelles d’Ostuni, entre les maisons d’une blanc éclatant. Vous y découvrirez la splendide cathédrale Santa Maria dell’Assunzione. Mais n’oubliez pas d’aller vous promener sur ses 17 km de littoral, ou s’enchaînent criques et plages de sable fin. On vous promet une balade hors du temps.

Conseil. Quitte à vous rendre à Ostuni, essayez d’assister à la célèbre Cavalcata di Sant’Oronzo, ou Chevauchée de Saint-Oronce. Vous serez les spectateurs de défilés à cheval et en costumes d’époque. Feux d’artifices, concerts et procession complètent les festivités qui se déroulent chaque année les 25, 26 et 27 août.

La vallée d’Itria

Visiter les Pouilles, ce n’est pas qu’arpenter de belles ruelles, il faut aussi s’aérer ! Sortez d’Ostuni, et parcourez la bucolique campagne aux alentours. La vallée d’Itria, avec ses champs d’oliviers à perte de vue, vous attend. Dans vos pérégrinations, arrêtez-vous dans la commune d’Alberobello, dont les trulli, les maisons faites de pierres sèches et au toit en forme de cône, des quartiers Monti et Aia Piccola, sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Un lieu incontournable des Pouilles dont on vous parle plus bas. Et ce n’est pas le seul dans la région :

  • La commune de Cisternino, qui domine la vallée d’Itria, avec ses 400 mètres d’altitude.
  • La ville de Locorotondo, et son centre circulaire.
  • La commune de Martina Franca, connue pour son festival et son architecture baroque.
  • Et évidemment les grottes de Castellana dont on vous a déjà parlé plus haut.

Gallipoli

Cette cité balnéaire se trouvant le long des côtes de Salento, dévoile un centre historique attrayant et offre une belle plongée dans l’histoire de la région. C’est en outre une destination un peu moins touristique que d’autres villes ou villages des Pouilles. Vous y découvrirez une atmosphère un peu plus authentique, mais Gallipoli ne manque pas de lieux d’intérêt pour autant : le château Angioino, la cathédrale de Sant’Agata construite en 1629, sans oublier un magnifique littoral de plages.

Les maisons d’Alberobello

Oui, on a déjà parlé de la vallée d’Itria, mais on ne pouvait pas ne pas faire une entrée spécifique sur Alberobello, tant cette ville, connue pour ses trulli, ses maisons en pierre blanchies à la chaux et aux toits coniques, laisse une souvenir impérissable à ses visiteurs. On compte environ 1 500 de ces maisons typiques dans les quartiers Monti et Aia Piccola, tous deux classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Privilégiez Aia Piccola si vous désirez échapper à l’affluence touristique. Et n’oubliez de vous rendre au Musée du terroir ainsi qu’à la chiesa di Sant’Antonio (l’église Saint-Antoine), aux toits construits en style trullo.

Polignano a Mare

Visiter les Pouilles sans aller dans ce superbe endroit serait un sacrilège. On y trouve tout ce qui fait la beauté de la région. Polignano a Mare est une ville perchée sur des falaises calcaires, à la renommée mondiale pour les concours de plongeon qui s’y déroulent et se terminent dans une eau turquoise de toute beauté. Polignano a Mare, c’est aussi des lieux historiques incontournables, comme l’Arco Marchesale, la grande porte datant du XVIe siècle ouvrant sur le centre historique, ou la chiesa Madre di S. Maria Assunta, bien plus ancienne (XIIIe siècle).

Le Parc de Porto Selvaggio

Lieu incontournable des Pouilles, ce parc naturel régional a été créé dans les années 1950. On trouve sur une partie non négligeable de ses plus de 1000 hectares de surface, une pinède majestueuse, qui fait la renommée des lieux. Le parc borde aussi le littoral sur plusieurs kilomètres, et abrite à cet endroit des lieux qui valent le détour, comme la Grotte du cheval. Ne manquez pas non plus les Torre dell’Alto, Torre Inserraglio et Torre Uluzzu, trois tours fortifiées que vous trouverez dans le parc.

Otranto

Voici la cité la plus à l’est de l’Italie. Et pas la moins belle ! Otranto est une ville fortifiée, dont l’enceinte remonte au VIIIe siècle avant JC. Son château, lui, est plus récent : Xe siècle pour sa construction, XVe siècle pour sa re-reconstruction après le sac de la cité par les Turcs. La forteresse offre aussi un beau point de vue sur les environs. A un peu plus de 45 minutes d’Otranto, vous trouverez aussi une belle carrière de bauxite. Festival de couleurs garanti !

Cette liste les lieux incontournables à visiter dans les Pouilles n’est évidemment pas exhaustive, alors n’hésitez pas à nous faire part de vos coups de cœur en commentaires ou sur nos réseaux sociaux.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire