Venise et les paquebots : la Dolce Vita est finie

par Destination(s) Europe

C’est un fléau bien connu des Vénitiens et que pourtant rien de semble endiguer. A Venise, comme dans d’autres grandes cités méditerranéennes, les paquebots géants des compagnies de croisière défigurent les paysages et remettent en question des équilibres environnementaux. De quoi inquiéter autorités et habitants.

D’autant que les incidents impliquant des paquebots à Venise se multiplient. Début juin, un de ces immenses navires, hors de contrôle, avait percuté le quai, faisant quatre blessés. Un mois plus tard, un autre de ces géants des mers avait failli rentrer dans un yacht en sortant dans la lagune.

Les autorités portuaires de Venise ont donc lancé un appel aux autres villes du pourtour méditerranéen, prisées aussi des croisiéristes, pour qu’une action collective soit entreprise. Appel auquel auraient déjà répondu Marseille, Barcelone et Palma. Le but : forcer les compagnies de croisière à revoir la conception de leurs bateaux afin que ceux-ci soient « compatibles » avec les structures d’accueil de chaque ville et avec l’environnement.

Lire aussi : 5 choses à savoir sur le Carnaval de Venise

Car ces villes n’ont pas fini de voir affluer les touristes par la mer : en 2019, 30 millions de personnes devraient participer à au moins une croisière dans le monde, selon le principal syndicat du secteur, ce qui équivaut à une augmentation de 6% par rapport à l’année dernière et de 70% depuis dix ans ! (Photo : Wolfgang Moroder / CC)

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire