Visiter le Royaume-Uni : difficile d’y voir clair dans les quarantaines imposées

par Destination(s) Europe

Il faut garder un flegme tout britannique face aux réglementations en vigueur actuellement au Royaume-Uni concernant les voyageurs en provenance d’Europe continentale. Vendredi 4 septembre, le gouvernement a d’ailleurs reconnu une certaine “confusion” au sujet des quarantaines imposées par les différentes nations du pays pour faire face à la résurgence de l’épidémie de Covid-19.

Le Pays de Galles et l’Ecosse ont ainsi décidé, de leur côté, de réimposer un confinement de deux semaines pour les voyageurs en provenance du Portugal et de Grèce. Ce qui n’est pas le cas en Angleterre, dont les dispositions sanitaires dépendent directement du gouvernement central. Belle confusion pour les visiteurs !

Une confusion qui n’est pas du tout du goût des professionnels du tourisme, qui appellent à uniformiser ces mesures dans tout le royaume, ainsi qu’à généraliser les tests pour les personnes arrivant, ce que refusent toujours les autorités.

Londres sans le sous. Si vous comptez visiter la capitale britannique mais que vous avez un budget très limité, nous avons quelques solutions ici.

Le Royaume-Uni n’en est pas à son premier revirement concernant les quarantaines. Rappelons que depuis la mi-août, les voyageurs en provenance de France, de Malte et des Pays-Bas doivent respecter un isolement de 14 jours. Une mesure réintroduite à peine un mois après avoir été abrogée.

Si vous venez de France, toutes les informations à connaître pour entrer au Royaume-Uni en ces temps de pandémie se trouvent ici.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire