Visiter Mdina et Rabat : conseils pour une belle escapade maltaise

par Destination(s) Europe

Une voyage sur l’île de Malte est l’opportunité unique de découvrir des lieux exceptionnels. Mais si les endroits pour s’émerveiller ne manquent pas, il y a des incontournables, dont Mdina et Rabat, deux villes emblématiques de l’archipel, font partie. Localisées au centre de l’île de Malte, ces deux cités ne constituaient qu’une seule ville autrefois.

Il est plus que vraisemblable que vous débarquerez à Malte par La Valette. Débarquer est donc un verbe assez mal choisi, car on parle évidemment d’avion. Par chance, beaucoup de compagnies low cost desservent la destination.

Voyage et petit budget. D’ailleurs, si vous avez des envies d’évasion mais que vous devez faire attention à vos dépenses, voici une sélection de destinations appropriées.

Combien de temps pour visiter Mdina et Rabat ?

Une demi-journée peut-être suffisante (hors transports) mais pour vraiment apprécier les lieux (notamment les musées et catacombes), mieux vaut y consacrer une journée entière.

Depuis La Valette (lignes X3, X4, 31, 32 et 35), comme depuis Sliema ou San Ġiljan, plus à l’ouest (lignes 202 ou 203), il vous faudra environ une heure de trajet.

Point Histoire. A l’origine, les deux cités n’en formaient qu’une seule. C’est à l’époque de l’occupation arabe qu’elles ont été séparées. Mdina (“la ville”) et Rabat (“la banlieue”) sont issues de la langue arabe.

Mdina, la « cité silencieuse »

Ancienne capitale de Malte, Mdina fut fondée, il y a 3 000 ans, par les Phéniciens. Fait intéressant, la ville a servi de décor à la série Game of Thrones, ainsi qu’à de nombreuses autres productions cinématographiques. Située dans le centre de l’île, elle est accessible depuis la capitale à pied, en bus, en taxi ou en voiture. Et chance pour les touristes : la « cité silencieuse », telle qu’on la surnomme encore, a été laissée aux piétons, bien au chaud dans ses remparts.

Que visiter à Mdina ?

  • Les jardins de Mdina constituent l’une des principales attractions de la ville. Situés dans les fossés de la ville, ils sont propices aux balades et la flânerie ;
  • Le Palais Vilhena. Situé à Saint Publius Square, le Palais Vilhena est un véritable lieu historique à ne pas manquer. Terminé en 1730, ce palais abrite aujourd’hui le Musée national des sciences naturelles ;
  • Le Palais Falzon. Encore appelé “maison normande”, le Palais Falzon a été bâti en 1945 pour le compte d’Antonio Falzon. Devenu musée, ce palais regorge de nombreuses pièces de collection ayant appartenu à Olaf Gollcher, dernier résident de la demeure | Site officiel
  • Le Palazzo de Piro. Également devenu un musée, le Palais de Piro abrite aussi un hôtel, un café restaurant et offre une vue magnifique sur Malte | Site officiel
  • La cathédrale et le musée Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Située sur la place Saint-Paul, la cathédrale possède un dôme magnifique et des fresques qui valent assurément le détour. Son musée regorge de nombreuses collections d’œuvres d’art et des objets qui remontent à l’époque de l’Inquisition.

Mdina est une petite ville-musée. Si vous vous y trouvez encore à la tombée de la nuit, une petite balade dans ses rues pittoresques sera votre seule activité. Du reste, il n’y a qu’un véritable hôtel entre ses murs (voir section “Où se loger”).

Malte en 3 jours. Si vous allez à Malte le temps d’un week-end, voici nos itinéraires pour voir un maximum de choses.

Rabat, la secrète

Située tout près de Mdina et facilement accessible depuis la capitale, Rabat (aussi appelée Ir-Rabat) est une cité d’une toute autre taille. Elle compte plus d’une dizaine de milliers d’habitants, alors que Mdina n’en compte que quelques centaines. La ville n’en est pas moins pittoresque, et regorge, elle aussi, de sites à visiter. Et pour cela, il faudra parfois descendre sous terre.

Cathédrale à Rabat (Malte)

Que visiter à Rabat ?

  • Le musée Wignacourt qui est situé dans un palais baroque et renferme une importante collection de tableaux de peintres célèbres de l’île et d’Europe | Site officiel
  • Les catacombes de Saint-Paul et Sainte-Agathe qui sont des cimetières souterrains datant de l’époque romaine. Ces cimetières ont été créés afin d’enterrer les défunts, ce qui était interdit par le droit romain. Vous trouverez dans ces catacombes de nombreuses tombes et des fresques détaillées avec de belles inscriptions | Ce qu’en pensent les visiteurs
  • L’église (photo) et la grotte de Saint-Paul. La grotte serait le lieu de refuge de Saint-Paul après son arrivée sur l’île. Le lieu étant devenu son chez-lui, il y bâtit une église pour prêcher et convertir les habitants au christianisme ;
  • Le Domus Romana qui est un musée où l’on peut admirer de nombreux vestiges de l’époque romaine, notamment des pavements en mosaïques.

Dormir à Mdina et Rabat : prestige et exclusivité

On ne va pas se mentir, l’offre d’hôtel n’est pas pléthorique, quoi que bien plus importante à Rabat qu’à Mdina, taille de la ville oblige.

The Xara Palace Relais & Chateaux | Seul véritable hôtel dans Mdina, mais néanmoins splendide. Si le prix de la chambre est élevé, il se justifie par la localisation de l’établissement et la qualité des prestations | Misrah il-kunsill, Mdina

Maleth Inn Guest House | Située à Rabat, cette charmante Guest House offre peu de chambres mais tout le confort nécessaire pour votre séjour, avec en prime une localisation idéale | 15, Museum House, Triq tal-Muzew, Rabat

(Photos par Karl Paul Baldacchino / Unsplash et Juan Antonio Segal / Flickr / CC)

Laisser un commentaire