Visiter Turin : ce qu’il faut faire le temps d’un voyage

par Destination(s) Europe
Publié le Modifié le

📌 Read in / Lire en : English (Anglais)

Bienvenue dans la perle piémontaise, Turin. Nous sommes en Italie, plus précisément dans l’ancienne capitale des États de Savoie et du royaume de Sardaigne, ainsi que première capitale du pays. Si elle est réputée pour son haut potentiel industriel, Torino – comme l’appellent les Italiens – n’est pas très connue de ses potentiels touristiques. Pourtant, cette ville qui a accueilli les Jeux olympiques de 2006 regorge d’atouts naturels et de richesses culturelles qui méritent qu’on s’y attarde. Voici donc les choses incontournables à faire à Turin, selon nous.

🧭 Un petit détour par Milan ? La capitale lombarde vous attend à quelques encablures de Turin. Voici notre petit guide sur Milan, ainsi qu’une sélection des incontournables en vidéo.

Avant de commencer notre liste des choses incontournables à faire à Turin, petit détour pour les questions les plus fréquemment posées sur cette destination glamour.

Quelle est la meilleure période pour visiter Turin ?

En général, le printemps (avril à juin) et l’automne (septembre à octobre) sont considérés comme les meilleures périodes pour visiter Turin. Les températures sont généralement agréables et les foules de touristes sont moins denses qu’en été.

Combien de temps faut-il pour visiter Turin ?

Il est recommandé de passer au moins deux à trois jours à Turin pour avoir une bonne impression de la ville et avoir le temps de voir les principales attractions. Cependant, si vous souhaitez visiter les musées en détail ou faire des excursions dans les environs, il serait préférable de prévoir plus de temps. Nous vous conseillons de prendre une bonne semaine de vacances pour visiter à la fois Turin et Milan, distant de seulement 126 km, offrant chacune des atmosphères bien différentes.

Quels sont les plats ou boissons typiques à goûter à Turin ?

Turin est réputée pour sa cuisine riche et généreuse, qui ne manque pas de plats ou de boissons typiques. Il y a tout d’abord le Bicerin, une spécialité de café traditionnelle de Turin qui a su traverser les âges. Cette boisson délicieuse et riche est un mélange de café expresso, de chocolat chaud et de crème légèrement fouettée, le tout servi dans un petit verre. Chaque couche est soigneusement versée pour maintenir une séparation distincte.

Ensuite, parmi les plats typiques de la région, les Agnolotti tiennent une place spéciale. Ce sont des pâtes farcies traditionnelles, généralement préparées avec une garniture de viande rôtie, de légumes et de fromages. Le Vitello Tonnato est un autre plat emblématique de la région. Il s’agit d’une préparation culinaire qui marie parfaitement des tranches de veau cuites à une sauce crémeuse à base de thon, d’anchois et de câpres.

Enfin, Turin est également célèbre pour son chocolat, et plus particulièrement le Gianduiotto. Cette douceur en forme de bateau est un mélange de cacao, de sucre et de noisettes du Piémont finement broyées.

Allez, on attaque le cœur de notre sujet, ce pour quoi vous lisez cet article : les choses incontournables à faire à Turin, la belle du Piémont.

Arpenter la place Castello

Inscrire la visite de cette place mythique à votre liste des choses à faire à Turin est obligatoire. Cette place est connue pour les nombreux monuments qui l’entourent. Parmi eux, vous trouverez le palais Madame ou le Palais royal, de même que le monument commémoratif de la Première Guerre mondiale, en hommage à Emanuele Filiberto, deuxième duc d’Aoste

En période estivale où le mercure grimpe, vous pouvez vous rafraîchir grâce aux jets d’eau présents sur les lieux. Vous pouvez aussi aller déguster un bon gelato (crème glacée) dans l’une des gelateria qui jonchent la place. Une bonne adresse ? La Gelateria Menodiciotto, appréciée des visiteurs.

S’offrir une vue panoramique en haut de la Mole Antonelliana

Du haut de ses 167 mètres de haut, la Mole Antoniellana est l’endroit le plus haut de la ville et l’un des monuments en maçonnerie les plus élevés d’Europe. Il est à Turin ce que la Tour Eiffel est à Paris. La Mole Antonelliana revêt aussi une signification forte pour l’Italie, sa représentation sur le verso de la pièce italienne de 2 centimes d’euro le démontre.

Situé via Montebello, au cœur de la ville, cet édifice doit son nom à l’architecte qui l’a conçue, Alessandro Antonelli. Au départ, il était construit pour servir de synagogue avant d’abriter le musée du Risorgimento. Il est aujourd’hui le siège du musée national du cinéma, et il est bien évidemment possible de monter sur la terrasse, pour quelques euros, afin de découvrir la ville sous un nouveau jour (site officiel).

Visiter le Palazzo Reale

Ancienne résidence des rois de Sardaigne et du premier roi d’Italie, ce palais baroque se distingue par sa façade majestueuse et ses salles opulentes, dont la Sala del Trono et la bibliothèque royale. Son jardin à la française, le Giardini Reali, offre un havre de paix en plein centre-ville. Pour les passionnés d’histoire, les amateurs d’art ou les voyageurs curieux, une visite au Palazzo Reale est une expérience enrichissante qui témoigne du faste de la royauté italienne. Et c’est indéniablement une des choses à faire à Turin.

Découvrir la cathédrale de Turin

La Cathédrale de Turin, ou Duomo di Torino, est un monument remarquable de l’architecture Renaissance, abritant le Saint-Suaire, linceul supposé de Jésus. Son extérieur majestueux, caractérisé par un clocher imposant et une façade en marbre blanc, contraste avec l’élégance intérieure de la nef et des chapelles latérales. La visite de la cathédrale offre une plongée dans l’histoire religieuse et culturelle, dans un havre de paix au cœur de la ville.

Faire un tour par l’église Santa Maria del Monte dei Cappuccini

Située sur la colline des Capucins (Monte dei Cappuccini), l’Église Santa Maria est un emblème de l’architecture baroque et un site spirituel d’une grande sérénité. Conçue par le célèbre architecte Ascanio Vitozzi au XVIe siècle, elle offre une vue panoramique et imprenable sur Turin et les Alpes.

L’extérieur simple et élégant de l’église, avec sa façade de brique rouge et sa coupole distincte, contraste avec son intérieur richement décoré. Les fresques détaillées, le maître-autel en marbre et les nombreuses œuvres d’art sacré créent une atmosphère de recueillement… et d’émerveillement. Un incontournable.

Explorer le Musée de l’Automobile

On vous le disait en début d’article, ce qui fait la force et la réputation de Turin, c’est aussi son industrie automobile. Cette ville est le siège historique du célèbre constructeur FIAT. Mais ce musée ne s’attarde pas seulement sur l’histoire de la marque, elle présente aussi une belle fresque de l’histoire de l’automobile mondiale.

Plus de 200 voitures de 80 marques différentes allant des automobiles à vapeur aux modèles récents y sont exposés. Le musée présente aussi une des plus belles collections de véhicules rares au monde.

Déambuler sur la piazza San Carlo

La Piazza San Carlo se trouve dans le centre historique de la ville, plus précisément dans l’axe de la Via Roma. Cette place a connu au cours de l’histoire plusieurs dénominations, notamment Piazza Reale, Piazza d’Armi ou encore place Napoléon. Elle est aujourd’hui appelée Saint-Charles, en hommage à Charles Borromée, un prélat italien du XVIe siècle.

La piazza San Carlo est très fréquentée par les Turinois et les touristes. Elle est réputée pour ses cafés, ses boutiques, ses bâtiments à l’architecture remarquable ainsi que pour les églises jumelles Santa Cristina et San Carlo qu’elle accueille. Vous y trouverez également une statue équestre d’Emmanuel-Philibert de Savoie nommée, en piémontais, Caval ëd Brons.

S’instruire au Musée égyptologique

Le Musée égyptologique de Turin, encore appelé musée Egizio, est l’un des rares musées en Europe où vous pouvez contempler de véritables antiquités égyptiennes. Même mieux : ce musée possède l’une des plus importantes collections égyptologiques au monde.

Il expose plus de 14 800 œuvres dont 11 500 dans les « galeries de la culture matérielle », sur près de 40 000 œuvres dont il dispose. Vous y trouverez de nombreuses statues, des sarcophages, des momies, des objets usuels et des bijoux ainsi qu’une série de papyrus.

Déguster des Agnolottis dans un restaurant

Comme indiqué en début d’article, Turin est par ailleurs célèbre pour sa gastronomie. On le sait tous, l’Italie, c’est le pays des pâtes avec, de surcroît, de nombreuses façons de les cuisiner. Les fameux Agnolottis en constituent un exemple. Il s’agit de pâtes farcies de forme rectangulaire, et parfois semi-circulaire. La farce peut être composée de viande et d’épinards, mais aussi d’autres légumes ou de fromage.

Ce plat est une spécialité de toute la région piémontaise, donc à Turin, vous ne la louperez pas. Rien de tel que l’accompagner avec du bon vin. Voici d’ailleurs deux adresses où vous en mangerez de succulentes :

Pastificio Defilippis | Via Giuseppe Luigi Lagrange, 39, Turin

Savurè | Via Giuseppe Garibaldi, 38, Turin

Voilà, on espère que cette petite sélection de choses à faire à Turin vous aura aidé à planifier votre séjour. D’autres idées ? Partagez-les en commentaires.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

[script_21]
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00