A son tour, Chypre s’ouvre à nouveau au tourisme

par Destination(s) Europe
Chypre tourisme

L’Europe continue de se décloisonner, pour le plus grand bonheur des voyageurs. Chypre a annoncé, ce vendredi 19 juin, ouvrir ses frontières aux ressortissants français, italiens, espagnols (trois pays particulièrement touchés par la pandémie de coronavirus) ainsi qu’aux Libanais. Le pays est donc désormais ouvert aux vols en provenance d’une trentaine de pays.

Attention, le traitement ne sera pas le même pour tout le monde. Les voyageurs en provenance de 22 pays dits « à faible risque » (Grèce, Allemagne, Bulgarie ou Autriche par exemple), n’auront pas à présenter de certificat médical prouvant qu’ils ont été testés négatifs au Covid-19, au contraire de ceux provenant de 12 autres pays (France, Espagne, Italie ou encore Belgique). Ce certificat devra être produit moins de 72h avant l’arrivée sur le territoire chypriote.

Attention : ces listes sont réactualisées chaque semaine en fonction de l’évolution de l’épidémie dans les pays concernés. Et les autorités peuvent procéder à des contrôles aléatoires à l’arrivée.

Le tourisme à Chypre revêt une importance particulière : le secteur participe pour 15% du PIB. L’ouverture des frontières est donc un enjeu vital pour l’île, qui anticipe une baisse de 70% du nombre de touristes cette année. En 2019, Chypre avait accueilli près de 4 millions de visiteurs.

Voyagez bien informé(e). Savez-vous que la Commission européenne a mis en ligne un site pour connaître en temps réel toutes les restrictions imposées par les pays européens ? On vous en parle ici.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire