Liverpool : les choses immanquables à faire lors d’un week-end

par Destination(s) Europe
Publié le Mis à jour le

Que vous soyez féru(e) d’art contemporain, passionné(e) de musique, supporter ou supportrice de foot ou encore fidèle compagnon de soirées festives, Liverpool est fait pour vous, même (et surtout) pour un week-end. Contrairement à de nombreuses villes, cette cité du nord de l’Angleterre a le don d’offrir aux visiteurs de quoi se divertir et ce de façon assez spontanée.

Évidemment, au pays des Beatles, certains endroits sont plus incontournables que d’autres, c’est pour cela que nous avons créé ce mini-guide. Voici ce qu’il ne faut pas louper lors de votre prochaine visite à Liverpool.

Et après le Brexit ? La divorce entre l’UE et le Royaume-Uni change certaines choses pour les voyageurs. On fait le point dans cet article.

S’instruire à la Tate Liverpool 

Annexe du musée d’art moderne de Londres, le Tate Liverpool (site officiel) est ouvert depuis 1988 et attire des foules de touristes chaque année (plus ou moins 600 000 visiteurs par an, ce n’est pas mal). Qu’y trouverez-vous ? Beaucoup d’oeuvres britanniques, du XVIe siècle jusqu’à nos jours, mais aussi de nombreuses créations contemporaines internationales.

Voilà pour la collection permanente, mais tenez-vous au courant des expositions temporaires qui s’y tiennent, certaines valent vraiment le détour (comme la rétrospective Peter Blake de 2006). Ne manquez pas non plus la Biennale de Liverpool, le plus important festival d’art contemporain du Royaume-Uni.

Par contre, ne soyez pas surpris par la taille de la galerie ! Le Tate Liverpool est bel et bien la plus grande galerie d’art contemporain, juste après celle de Londres. Pour pouvoir y accéder, rendez-vous dans la rue Albert Dock, et cerise sur le gâteau : l’entrée est gratuite.

Danser au Cavern Club

Ce lieu est une salle de concert aussi mythique et fait donc partie des incontournables de Liverpool. Pour la petite histoire, les Beatles y ont réalisé leur premier concert en 1961, bien avant de rencontrer le succès que nous connaissons. Et rien que pour ça, cela vaut le coup de s’y rendre. Conscient de ce qu’il doit au légendaire groupe britannique, l’établissement organise d’ailleurs une Beatles Week (plus d’information), le rendez-vous des véritables fans.

The Cavern Club – autoproclamé « meilleur pub du monde » – est l’endroit idéal pour boire un verre et assister à des concerts de groupes indépendants. Mais ce n’est pas tout : de nombreux autres formations musicales jouent les airs les plus connues des années 60, de quoi raviver peut-être certains de vos souvenirs. 

Pour vous rendre au Cavern Club, vous devez emprunter Mathew Street, une rue chargée d’histoire et de souvenirs musicaux.

The Cavern Club | 10 Mathew Street, Liverpool

Faire la tournée des pubs de Liverpool 

Cette activité peut sembler basique, mais boire un verre (ou deux, ou trois, ou…) dans un pub de Liverpool est plutôt sympa ! Tout comme les pubs irlandais ou écossais, les bars de Liverpool sont dynamiques et très chaleureux. De nombreux habitants s’y retrouvent en fin de journée pour apprécier une bonne bière locale. 

Si vous aimez suivre l’actualité sportive et profiter de l’ambiance festive, allez au The Sandon Public House, qui se situe à quelques encablures du mythique stade Anfield Road. Idéal pour se mettre dans l’ambiance d’un match. Mais il y a aussi d’autres pubs incontournables comme le Barracuda, le Babycream, le Blue Bar & Grill ou encore le très chic The Philharmonic.

Sandon Public House | 166-182 Oakfield Road Anfield, Liverpool

The Philharmonic | 36 Hope Street, Liverpool

Se recueillir à la cathédrale métropolitaine 

La cathédrale métropolitaine (site officiel) offre une architecture atypique donc très surprenante, et c’est donc très logiquement qu’elle figure dans cette sélection des choses à faire à Liverpool. Cette cathédrale est à la fois belle et imposante : elle est le plus large édifice religieux en Grande-Bretagne et parmi les plus grands du monde. Mais ne vous y trompez pas, tout cela est assez récent. En effet, le chantier de la cathédrale a débuté en juillet 1904.

Après des décennies de tumultes, l’inauguration a lieu en… octobre 1978, en présence de la reine d’Angleterre Elisabeth II. 

Pour vous rendre à la cathédrale métropolitaine de Liverpool, pénétrez dans la rue Hope, et vous n’aurez plus qu’à admirer la bâtisse, ouverte tous les jours de l’année.

Arpenter le quartier Pier Head 

Figurant au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2004, le Pier Head est un quartier à ne pas louper si vous voulez vraiment visiter Liverpool. Une fois sur place, vous pourrez admirer trois immenses immeubles : le Cunard Building, le Port of Liverpool Building et le Royal Liver Building. 

De façon générale, le quartier est très apprécié pour son ambiance paisible et sereine, un lieu idéal pour se poser. Et le contraste offert par les styles classique et contemporain des immeubles donne un vrai cachet à l’ensemble.

Apprendre l’histoire de Liverpool au St. George’s Hall 

Très souvent comparé au Lincoln Memorial à Washington D.C, le St. George’s Hall est un édifice à ne manquer sous aucun prétexte lors de votre visite de Liverpool.

Cette bâtisse n’est rien d’autre qu’un musée retraçant toute l’histoire de Liverpool, mais également un centre dédié à la culture. Il a été construit en 1841 dans un style néo-classique et a été entièrement rénové. Toute l’année sont organisés des spectacles de danse, des expositions et de nombreux autres événements intéressants ! De plus, le bâtiment abrite aussi un tribunal, pas mal non ?

Transpirer au mythique Anfield Road

Que serait un voyage à Liverpool sans un détour par le mythique stade de la ville ? Anfield Road est l’antre des Reds depuis 1896, et vivre un match de football dans cette enceinte est une expérience inoubliable – surtout lorsque la foule entonne le célèbre « You’ll never walk alone ».

Anfield Road se situe dans le nord-ouest de Liverpool et a été menacé de disparition dans les années 2000 avec un nouveau projet de stade qui ne s’est finalement pas réalisé.

En dehors des matchs, il est possible de visiter le stade avec un guide ou muni d’un audio-guide : vestiaires, travées, musée des Reds, il y en a pour près de deux heures d’émerveillement.

(Crédit : pittaya / Flickr / CC)

S’aérer au Sefton Park

Après avoir dansé, transpiré et cogité, quoi de mieux qu’un peu de repos sur une belle pelouse ? Alors direction de le sud de Liverpool, où le Sefton Park et ses 95 hectares de verdure vous attendent. Cet ancien terrain de chasse est ouvert au public depuis la fin du XIXe siècle, et enserre un magnifique lac de 3 hectares, qui n’est malheureusement plus navigable.

L’endroit est néanmoins parfait pour un pique-nique, un footing, ou une simple sieste après une grosse journée de visite.

Voilà. Vous connaissez les choses incontournables à faire lors de votre prochain voyage à Liverpool. N’hésitez pas à nous faire part de vos lieux préférés en commentaires, ou sur nos comptes sociaux.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire