Dinant : 10 choses incontournables à faire dans la cité belge

par Destination(s) Europe

📌 Read in / Lire en : English (Anglais)

Si Dinant, dans le sud de la Belgique, a longtemps été un lieu privilégié pour les armées qui cherchaient à prendre pied sur la Meuse, grâce à un mur de calcaire insurmontable à l’est, c’est aujourd’hui pour les mêmes particularités que l’on vient de loin pour la visiter. Le boulevard Léon Sasserath, avec sa ligne infinie de terrasses de restaurants et de cafés, longe le fleuve et on vous garantit qu’on y passe un très bon moment. Mais visiter Dinant, ce n’est pas simplement flâner des heures sur les bords de la Meuse, un café à la main, alors sans plus attendre, voici les 9 choses incontournables à faire à Dinant, pour un séjour très glamour.

Une journée à Bruges. Autre cité belge incontournable, Bruges attirent autant les amoureux de tous horizons, que les amateurs d’Histoire et de bons chocolats. Découvrez nos itinéraires, et nos meilleures adresses de chocolatiers.

Se recueillir à la Collégiale Notre-Dame de Dinant

On peut admirer son clocher de loin – et sur toutes les cartes postales de la ville. Un clocher qui ressemble à un « immense pot à l’eau », selon Victor Hugo. L’aspect unique de ces lieux réside aussi dans le chœur de l’église, compact car contraint par l’étroitesse imposée par la grande paroi rocheuse située derrière lui. L’essentiel de l’édifice a été construit aux XIIIe et XIVe siècles, mais il a été démoli / brûlé à trois reprises, en 1466, 1554 et 1914, et a dû être à chaque fois restauré. Les visages réalistes gravés dans la cuve romane hexagonale des fonts baptismaux, qui datent des années 1000, sont exceptionnellement anciens et valent donc le coup d’œil.

« Le clocher de l’église de Dinant est un immense pot à l’eau. Cependant, la façade de l’église a un grand caractère, et toute la ville se compose à merveille »

Victor Hugo, 1838.

Admirer la vue depuis la Citadelle de Dinant

Construite en 1808, cette forteresse domine la ville, et constitue donc un point de vue incontournable sur la région. Vous pouvez opter pour une ascension à pied, mais ne vous inquiétez pas, si vous ne voulez pas faire cet effort physique, un téléphérique permet d’accéder à la citadelle, située 100 mètres au-dessus du niveau de la Meuse. 

Longer le Rocher Bayard

Vous passerez entre l’aiguille et le reste de la crête le long de la voie nord de la rue Defoin, qui longe donc ces dents rocheuses épiques de calcaire en saillie. Cette crevasse aurait été créée, selon la légende, par les sabots du mystérieux cheval Bayard lorsqu’il a sauvé Renaud de Montauban et ses trois frères de Charlemagne.

S’enivrer (modérément) à la Maison Leffe

La marque a aménagé un musée dans la chapelle de l’ancien couvent de Bethléem, devenu un hôtel haut de gamme, où vous pourrez en apprendre davantage sur ce patrimoine… enivrant. Vous découvrirez comment l’abbaye a commencé à brasser de la bière pour prévenir les maladies hydriques comme le typhus mais aussi sur sa longue réputation d’hospitalité. Vous aurez également l’occasion de goûter neuf bières Leffe différentes, dont certaines ne sont peut-être pas disponibles dans votre pays, et vous apprendrez quels aliments se marient le mieux avec chacune d’elles… Bref, le paradis des amateurs et amatrices de houblon.

L’Abbaye de Leffe (Crédit : stnorbert / Flickr / CC)

Se laisser porter (par la musique) à la maison de Monsieur Sax

Dans la rue qui porte son nom, vous pouvez voir la maison où Sax est né en 1914, une bâtisse flanquée d’un banc avec une statue de l’homme portant sa création. Vous entendrez parler de l’influence du saxophone sur la culture populaire, de Charlie Parker à Lisa Simpson, ainsi que de l’histoire tragique de Sax, qui a connu la misère et n’a reçu une reconnaissance et un succès posthumes qu’après une bataille judiciaire de 20 ans pour violation de brevet.

Partir à l’assaut du château de Crèvecoeur…

Cette forteresse, qui surplombe la cité de Bouvignes (et qui en protégeait l’accès), a été assiégée en 1554 et perdue par Henri II de France. Selon la légende, trois femmes de la région se sont jetées de la plus haute tour pour éviter d’être capturées par les envahisseurs. La base d’une tour semi-circulaire construite vers 1430 est encore visible parmi les ruines. La visite est gratuite.

… et du château de Freyr

L’opulence du château de Freyr, qui se situe entre Waulsort et Dinant, provient des ajouts Renaissance et baroques des XVIe et XVIIe siècles. Avec des meubles d’époque, le château, qui est dans la famille Beaufort-Spontin depuis 20 générations, est maintenant l’exemple parfait d’une maison aristocratique du XVIIe siècle. Les jardins qui l’entourent offrent une vue imprenable sur les imposantes falaises calcaires de la rive opposée et sont connus pour leurs orangers, plantés au début du XVIIIe siècle et comptent parmi les plus anciens d’Europe. Un pavillon rococo avec de délicats tritons et anges en stuc domine le tout.

(Crédit : Marc Ryckaert (MJJR) / CC)

Traverser le pont Charles de Gaulle

Dans le chaos de la bataille de Dinant, en 1914, au cours de la Première Guerre mondiale, les Allemands suspectent la présence de francs-tireurs, alliés des Français, au sein de la population dinantaise et massacrent 674 civils non armés. Les combats ont également rasé une grande partie de l’architecture historique de la ville. Un monument sur la rive ouest marque l’endroit où le futur président français Charles de Gaulle a été blessé, et une statue stylisée de l’homme se trouve à proximité. Depuis 2010, la chaussée du pont est bordée de saxophones peints sur le thème d’une nation européenne particulière.

Naviguer à votre rythme sur la rivière Lesser

Cette rivière traverse une forêt tranquille et peu peuplée, avec des formations rocheuses sauvages et des châteaux de contes de fées dominant les berges. Dinant Evasion, par exemple, propose des sorties en kayak sur la rivière en été, sur un parcours court (12 km) ou long (21 km). Une navette quotidienne vous conduira à votre point de départ, et vous verrez de nombreux endroits où vous pourrez mettre votre kayak à terre pour prendre un verre ou un repas sur le chemin du retour vers Anseremme.

Se défouler au parc Dinant Aventure

Dinant Aventure est un parc d’aventure de près de 20 hectares surplombant la vallée de la Meuse, avec un certain nombre de parcours de cordes. Vous traversez divers ponts suspendus, vous escaladez des parois rocheuses abruptes sur le parcours Via Vita, vous mettez votre sens de l’équilibre à l’épreuve en vous balançant d’arbre en arbre. La complexité et le temps nécessaire pour les réaliser varient. Dinant Aventure dispose également de deux arènes aménagées pour le paintball et le laser tag, avec une variété de forfaits disponibles pour intégrer les deux activités. Un moment qui divertira notamment les plus jeunes.

BONUS : Trois restaurants de qualité pour votre séjour à Dinant

Manger local en vacances, c’est presque une obligation. Et à Dinant, les bonnes tables, heureusement, ne manquent pas. Avec au menu des plats qui mettent en valeur le terroir. Voici trois restaurants de qualité que nous avons sélectionnés :

Le Confessionnal | Rue Remy Himmer 4, Dinant

Ostaria la Piave | Rue des Rivages 86-88, Dinant

Le Cerf Vert | Avenue Winston-Churchill 32, Dinant

Voilà, notre sélection des choses incontournables à faire à Dinant, en Belgique, est terminée. Mais vous avez sans doute d’autres idées ? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaires.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire