Italie : pourquoi l’île de Poveglia est si célèbre mais si peu visitée ?

par Destination(s) Europe

Il est une île, au large de Venise, sur laquelle vous n’irez probablement jamais passer vos vacances. C’est que Poveglia traîne une bien mauvaise image et pour cause : depuis des siècles, l’endroit à la réputation d’être hanté ! D’accord, on vous voit rire. Mais qu’on soit superstitieux ou non, cette sulfureuse réputation a un réel impact sur l’activité de l’île. Si bien qu’aujourd’hui, il est impossible de visiter l’île de Poveglia.

► Retrouvez ici tous nos articles sur l’Italie

Depuis la Rome antique, et pendant des siècles, Poveglia aurait vu des dizaines de milliers de personnes mourrir, notamment durant la grande peste noire en Europe, au XVIe siècle. Les récits d’apparitions, de fantômes, de cris entendus dans la nuit y fleurirent aussi. Et puis en 1922, comme pour ajouter au poids de la malédiction, un hôpital psychiatrique y aurait été construit. Oui, vous pensez déjà au film Shutter Island.

La réalité fut sans doute bien moins effrayante. Toutes ces légendes ne reposant sur aucunes sources crédibles, restent à l’état de légendes. Il est en revanche avéré que l’île a abrité une maison de repos au XIXe siècle et ce jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi : Entre Venise et les paquebots de tourisme, la dolce vita est finie

Toujours est-il que depuis 1968, l’île de 7 hectare est à l’abandon. En 2014, l’Etat italien, propriétaire des lieux, a voulu s’en séparer. Les habitants de Venise se sont cotisés pour la racheter, mais la vente leur ait passé sous le nez. Elle n’a en fait jamais eu lieu, la somme la plus élevée, proposée par un riche homme d’affaires, ayant été jugée insuffisante. Dès lors, l’île, toujours en vente, est devenue le terrain de jeu des chasseurs de fantômes en tout genre, qui y pénètrent en toute illégalité. Mais il est toujours impossible, à l’heure actuelle, de visiter (officiellement) l’île de Poveglia.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire