Taxe d’entrée : combien faudra-t-il payer pour visiter Venise ?

par Destination(s) Europe
Publié le Modifié le

📌 Read in / Lire en : English (Anglais)

On sait que la Sérénissime est aux prises avec un tourisme de masse que les habitants n’apprécient guère. La ville la plus romantique d’Europe en a déjà fini avec les immondes paquebots qui croisaient dans sa lagune. Mais cela n’a pas arrêté les foules de déferler autour et sur ses canaux. Alors en 2019, la municipalité a promulgué un arrêt obligeant les touristes qui veulent venir visiter Venise à s’enregistrer et payer un taxe. Mais voilà, la pandémie est passée et le projet a été repoussé. Finalement, ces nouvelles directives rentreront en vigueur en janvier 2023, après une test. Alors combien faudra-t-il payer pour visiter Venise ? On vous dit tout dans cet article.

🛎️ Un séjour de rêve… Envie d’un séjour inoubliable à Venise ? Voici les meilleurs hôtels avec vue sur le Grand Canal. Atmosphère magique garantie.

Combien coûtera la taxe d’entrée pour visiter Venise ?

Avant d’en arriver au prix, il faut comprendre la logique derrière cette décision : il s’agit d’inciter les touristes à ne pas tous venir en même temps. Grosso modo, à les dissuader de venir en haute saison, pour les amener à visiter la cité le reste de l’année. C’est pour cela que la taxe coûtera 3 euros par personne en basse saison, et jusqu’à 10 euros en haute.

Cette mesure sera-t-elle efficace ? Rien n’est moins sûr, quand on voit les sommes que peuvent dépenser les touristes pour venir visiter la Sérénissime.

Dois-je payer la taxe d’entrée pour visiter Venise ?

N’allez pas croire que cette taxe s’impose à tout le monde. Vous y échapperez peut-être. En effet, cette taxe ne s’applique qu’aux visiteurs venant pour la journée. Si vous êtes à l’hôtel, et que donc vous passez au moins une nuit à Venise, vous n’aurez pas à la payer. En revanche, la taxe de séjour s’applique toujours. Elle peut aller jusqu’à 5 euros par nuit.

Où devra-t-on s’enregistrer pour visiter Venise ?

A l’automne 2022, une plateforme de réservation sera mise en ligne par la municipalité afin que les futurs s’enregistrent avant de venir. Ce site sera évidemment en plusieurs langues et génèrera un QR code pour chaque personne qui devra le présenter en même temps que son billet pour gagner la cité (par bus ou par bateau, par exemple).

A quoi servira la taxe d’entrée à Venise ?

Outre permettre une meilleure gestion des flux de touristes, la taxe permettra d’entretenir de couvrir une partie des coûts d’entretien de la ville et de ses monuments, ainsi que le nettoyage des rues et des principales places. Une partie de l’argent devrait aussi aller à la gestion des déchets, produits essentiellement par les visiteurs de la ville.

Plus que bien d’autres villes de la péninsule, Venise est dépendante de son tourisme. A l’échelle de l’Italie, celui-ci représente 13% du PIB et 15% des emplois, directs et indirects.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque mois notre sélection d’articles.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

[script_20]