Visiter Capri : 9 choses incontournables à voir et faire sur l’île

par Destination(s) Europe

Petite île italienne de 10 km2 de superficie logée dans la baie de Naples, en mer Tyrrhénienne, Capri est une destination de vacances très prisée des touristes. Et à raison. Son magnifique paysage composé de charmantes petites plages et de verdoyants vallons et d’impressionnantes falaises, séduit chaque année plus de deux millions de visiteurs. Les amateurs de tourismes de croisières et d’excursions ne jurent que par cette destination où soleil, mer et musique font partie du quotidien de ceux qui ont l’occasion d’y fouler les pieds. Que faire et voir alors à Capri ? Voici nos conseils.

🗒️ Ce que vous devez savoir avant votre voyage à Capri

Avant de commencer notre liste des choses incontournables à voir à Capri, voici quelques conseils pour votre prochaine escapade italienne.

Comment visiter l’île de Capri ?

Capri est une île de la baie de Naples, située à quelques kilomètres en face de la péninsule de Sorrente. Pour s’y rendre, le bateau est donc de rigueur (ou l’hélicoptère si vous êtes plein aux as). Fort heureusement, les trajets depuis le continent sont nombreux, et partent de différents endroits : de Naples, bien sûr, mais aussi de Sorrente, Positano, Amalfi, Salerno et de l’île d’Ischia, de l’autre côté de la baie.

Où prendre le bateau pour aller à Capri ?

A Naples, les ferry et embarcations partent de deux ports : le Molo Beverello (pour les bateaux rapides), près du Castel Nuevo, et le port de Calata di Massa (carte), plus à l’est, d’où partent les plus gros navires. Trois compagnies de ferry se partagent le marché : Caremar, SNAV et NLG. La durée des trajets varie entre 45 minutes et 1H30 en fonction des compagnies (1H30 pour Caremar mais avec des prix plus abordables).

Evidemment, depuis la péninsule de Sorrente, les trajets sont plus courts. Comptez une vingtaine de minutes, par exemple, depuis la ville de Sorrente.

Comment se déplacer sur l’île de Capri ?

Pas de voiture sur l’île, enfin par la vôtre quoi. Les seules autorisées à rouler sont celles des résidents et… les taxis, que vous pouvez donc prendre une fois arrivé à Capri. Les prix sont affichés pour quatre personnes, donc essayez de partager vos trajets.

Si vous avez le temps, Capri peut se faire à pied, mais si vous ne voulez pas vous fatiguer, la façon la plus économique se vous déplacer sur l’île est le bus. Les rotations sont nombreuses et un ticket ne vous coûtera que 2 euros. C’est sans doute le moyen de locomotion le plus utilisé pour se rentre à Anacapri, située sur un promontoire à l’ouest de l’île.

Enfin, sachez que pour quitter la Marina Grande, par laquelle vous arriverez, et pour gagner la ville de Capri, vous pouvez prendre un funiculaire (payant), qui part toutes les 15 minutes de 6h30 jusqu’à 23h. Vous pouvez aussi choisir de monter à pieds, mais attention, c’est raide !

Sur quelle plage aller à Capri ?

A Capri, on peut flâner dans les petites rues coquettes, faire du shopping, parcourir de longs sentiers mais aussi… se baigner, tout simplement. L’île regorge de petites plages, de petites criques qui vous donneront envie de faire un petit plouf (d’accord, ça dépendra de la période de l’année). Nos préférées ? La plage de la Marina Grande, par exemple, située tout près du port principal, pour une belle entrée en matière. Sinon il y a celle de la Marina Piccola, dans le sud de l’île, qui offre une vue splendide sur les immenses falaises caractéristiques de la zone. Besoin d’un peu de tranquillité ? Alors direction la Piscina di Venere, dans l’est de Capri. On y accède facilement par bateau.

Le mont Solaro

Commençons la visite de cette île par son point culminant. Encore appelé mont Solara, le mont Solaro culmine à 589m d’altitude. Il est accessible grâce à un télésiège touristique qui le dessert depuis le centre-ville d’Anacapri. Toutefois, les plus courageux pourront emprunter un sentier de randonnée pour s’y rendre, moyennant une heure de marche. Pas besoin de vous préciser que la vue que vous aurez depuis là-haut est d’une beauté sans pareil.

Quelques mots sur le télésiège : il se prend à Anacapri, sur la piazza Vittoria. Il vous faudra compter une dizaine d’euros pour faire l’aller-retour au sommet du mont Solaro.

Une barrière de falaises sépare Capri d’Anacapri, à l’est (Crédit : Bernard Blanc / Flickr / CC)

La Grotte bleue

Incontournable de Capri, cet endroit mérite à lui seul la visite de l’île. La « Grotta azzurra », en français la grotte bleue, est une grotte maritime située sur la rive nord-ouest d’Anacapri. Elle est célèbre pour la couleur bleue intense de ses eaux claires et cristallines. Cette couleur, en réalité, n’est que la conséquence de la lumière naturelle qui pénètre dans l’eau et se réfracte sur les parois de la grotte.

La Grotta azzurra est accessible par bateau. Arrivé au port de la Marina Grande, vous n’aurez aucun problème à trouver les panneaux des bateaux qui proposent des visites de cette grotte protégée par le ministère du Patrimoine culturel. Il vous faudra simplement passer du bateau à une gondole, une fois arrivée devant la grotte. Romantisme assuré.

Vue de l’intérieur de la Grotte bleue (Crédit : Destination(s) Europe)

L’Arco Naturale

Il est aussi important d’aller contempler cette magnifique formation rocheuse en forme d’arche. Du haut de ses 18 mètres et large de 12 mètres, elle est la conséquence de millions d’années d’érosion par les vagues de la mer. Surplombant le bord de la Méditerranée, elle offre un panorama unique digne d’une carte postale.

L’Arco Naturale (Crédit : Diana Robinson / Flickr / CC)

Les Faraglioni

Les Faraglioni sont pour Capri ce que la Tour Eiffel est pour Paris. Autant vous dire que vous ne pouvez pas vous rendre à Capri sans visiter ces trois fameux rochers symboles de l’île ou sans les avoir en arrière-plan de vos photos. Leur aspect particulier est le résultat de millénaires d’érosion par le vent et la pluie associé à la force érosive de la mer. Mesurant environ 100 mètres de haut, vous pouvez les voir en mer de plus près en faisant une excursion en bateau.

Vue sur les Faraglioni (Crédit : DEZALB / Pixabay)

Visitez le centre-ville de Capri

Outre ses paysages pittoresques, Capri séduit par la chaleur et la vie sociale qui se dégagent de son centre-ville et invite à la balade. Au niveau de la Marina Grande, prenez tout simplement le funiculaire qui vous conduit à la Piazzetta (place Piazza Umberto 1.) au centre de Capri. En vous promenant, vous avez le choix entre prendre un café, un verre ou une glace, ou aller faire du shopping dans des magasins de luxes qui bordent cette place. Seul, en famille ou entre amis, prenez le temps d’y flâner en arpentant ses ruelles pavées et en prenant des photos de souvenirs devant les célèbres maisons blanches qui s’y trouvent. Notre conseil ? Si vous allez à Capri au printemps ou en été, vous aurez en plus le bonheur d’y découvrir des parterres de fleurs absolument fabuleux.

Vue sur le mer depuis une restaurant de Capri (Crédit : Destination(s) Europe)

L’Eglise de Santo Stefano

Plus grande église de l’île de Capri et siège de la paroisse, l’église de Santo Stefano est un endroit également à visiter. Ancienne cathédrale construite au XVIIe siècle sur un projet de l’architecte Francesco Antonio Picchiatti, cette église est consacrée à Saint-Stephan. Elle constitue le principal lieu de culte de l’île. Vous la trouverez au centre-ville à la place Piazza Umberto I.

Giardini do Augusto (les jardins D’Auguste)

Ces célèbres jardins sont un pur régal pour les yeux. Idéal pour prendre de belles photos marquant votre passage à Capri, avec en arrière-plan les Faraglioni et la Marina Piccola, dont on vous a parlé plus haut. Ces jardins botaniques sont connus autrefois sous le nom de jardins Krupp, en rapport avec le nom de l’industriel allemand qui les a créés au début du XXe siècle. Ces jardins, avec leurs terrasses fleuries surplombant la mer bleue, sont propices à une balade romantique.

Les Jardins d’Auguste (Crédit : Mentnafunangann / CC)

La Villa Saint-Michel

Cette résidence appartenant au médecin et écrivain Suédois Axel Munthe, doit son nom au fait qu’elle est dressée sur les restes de la Chapelle dédiée à Saint-Michel. Vous pouvez évidemment visiter cette ancienne demeure transformée aujourd’hui en musée. Son intérieur bien lumineux et ses meubles anciens font son tout charme et vous trouverez le célèbre sphinx surplombant la mer sur sa terrasse supérieure. Pour connaître tout l’histoire des lieux, nous vous commandons la lecture de cet article bien documenté.

Intérieur de la Villa Saint-Michel (Crédit : Greger Ravik / CC)

Déguster la cuisine traditionnelle

Enfin découvrez la richesse de la gastronomie de Capri en goûtant ses petits plats délicieux. Parmi les plus typiques de cette île, on peut retenir la salade capresse et le ravioli capresi. Ce dernier est un plat composé de délicieuses pâtes légères garnis de fromage et cuites dans une sauce fraîche aux tomates et au basilic. Si vous êtes plutôt poisson, alors vous serez égalament servi(e). N’hésitez pas à goûter au fameux Pezzogna (daurade rose) ou au Saraghi.

Notre sélection des choses incontournables à voir à Capri est terminée, mais elle n’est évidemment pas exhaustive. Alors n’hésitez pas à nous faire part de vos idées en commentaires.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire