Voyage à Naples : quel risque que le Vésuve entre en éruption ?

par Destination(s) Europe

En préparant votre voyage à Naples, vous ne cessez de voir ces photos de la magnifique baie napolitaine que domine l’imposant Vésuve. Et vous vous dites, légitimement : est-ce que le Vésuve pourrait entrer en éruption pendant mon séjour ? Ne vous sentez pas bête, tout voyageur à Naples a dû se poser la question (nous compris). Alors essayons d’y répondre.

La région de Naples en voiture. Si vous comptez louer une voiture à Naples pour visiter les pourtours du Vésuve et la côte amalfitaine, alors cet article est pour vous.

De quand date la dernière éruption du Vésuve ?

Pompéi, année 79. L’été touche à sa fin (attention, la période de l’année est sujette à débat), lorsqu’un épais nuage de cendre s’échappe du Vésuve. La catastrophe, bien documentée, coûtera la vie à près de 3 000 personnes. Forcément, tout voyageur à Naples a ce souvenir en tête, mais la dernière éruption du volcan est pourtant beaucoup plus proche de nous. Elle a eu lieu en 1944, et fut de type strombolienne (fortes coulées de lave) à la différence de celle de 79, de type explosive.

Juste pour le plaisir, voici d’ailleurs une visite virtuelle de Pompéi, réalisée lors de l’exposition consacrée à la catastrophe au Grand Palais à Paris.

Si l’engloutissement sous les cendres de Pompéi reste dans l’Histoire, sachez tout de même que l’éruption la plus spectaculaire (et la plus meurtrière) date de 1631.

Quel est le risque que le Vésuve entre en éruption ?

Le Vésuve est l’un des volcans les plus surveillés au monde. Et oui, les scientifiques sont formels, une nouvelle éruption aura bien lieu. Et il est peu probable qu’elle soit de faible intensité. Quand ? C’est ce qui est difficile à dire. Le volcan n’est qu’assoupi, ce que les occasionnels fumerolles, visibles çà et là, montrent bien.

« Tout le danger vient du fait qu’actuellement le conduit volcanique qui relie la chambre magmatique au cratère est obstrué. Dans ces conditions, le magma produit reste prisonnier dans la chambre magmatique (à environ 8 km de profondeur) et la pression augmente jusqu’à ce que survienne une éruption de type plinien ou subplinien », note le site Banque des savoirs.

Mais le Vésuve n’est pas la seule menace de ce type qui plane sur l’agglomération napolitaine. Les scientifiques observent, avec tout autant d’attention, la zone des champs phlégréens, située au nord de la ville et composée de multiples volcans souterrains.

Le volcan menace-t-il directement Naples ?

On ne va pas se mentir : Oui. Le centre-ville de Naples ne se situe qu’à une douzaine de kilomètres, à vol d’oiseau, du cratère. En cas d’éruption, ce serait plusieurs centaines de milliers d’habitants des pourtours du volcan qu’il faudrait évacuer. Plusieurs millions de personnes de la région en subiraient aussi les conséquences. C’est pour cela que les autorités planchent depuis bien longtemps sur des plans d’évacuation. Mais rassurez-vous, tout ne joue pas en quelques minutes.

Alors, on y va quand même ?

Evidemment ! La menace du Vésuve sur Naples et sa région est constante depuis des siècles et cela n’a jamais arrêté les touristes de venir profiter du charme de la cité, ou de l’atmosphère romantique de la côte amalfitaine.

Le Vésuve, et la menace qu’il constitue, font partie du paysage. Les habitants y sont habitués, et y sont attachés. Et ce soupçon de danger constitue aussi un véritable attrait pour les visiteurs de passage. D’ailleurs, si le coeur vous en dit, voici quelques expériences à vivre autour du Vésuve.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire