La toundra gelée, des lacs épais et glacés… voilà l’image qui nous vient à l’esprit lorsque l’on évoque la Scandinavie. Pourtant, la Finlande jouit d’un climat relativement doux grâce à ses nombreux lacs et au Gulf Stream qui se réchauffe au large de la côte norvégienne.

Les précipitations n’ont rien d’extraordinaires mais elles sont plus ou moins constantes tout au long de l’année. La moyenne annuelle s’établit à 65 cm, et le sud est à ce jeu moins privilégié que le nord.

A Helsinki, il peut faire très froid et pour avoir au moins un petit 0 degré en température minimale, il faudra attendre le mois d’avril.

Le meilleur moment pour visiter la capitale finlandaise est certainement pendant les mois d’été de juin, juillet et août, lorsque le climat est le plus chaud, que les journées sont les plus longues. C’est aussi à ce moment de l’année que les attractions touristiques sont le plus susceptible d’être ouverts. Et en été, vous pourrez compter sur des températures comprises en 10 et 23 degrés en moyenne.

16253904195_0c12e024fb_z

Mai, juin et septembre !

Privilégiez donc ces mois. En août, les Finlandais sont en vacances et désertent souvent les grandes villes, mais c’est aussi le moment où les touristes internationaux affluent. Privilégiez donc les mois de mai, juin et septembre.

Si vous tenez à vous rendre à Helsinki au moment des fêtes de fin d’année, et profiter d’un moment magique comme seul la Scandinavie peut en proposer à cette époque de l’année, couvrez-vous bien : les températures avoisinent souvent les -10 degrés et le vent, froid, vous glace les os ! (Photo : Jukka / Flickr)

LIRE AUSSI : Espagne : quand visiter Murcie ?

3 COMMENTS

  1. […] vous rendez à Helsinki depuis Lyon, en transitant par Riga. Une fois arrivé(e) dans la capitale finlandaise, vous attendez […]

Laisser un commentaire