Vers un tourisme européen pour les Européens en 2020

par Destination(s) Europe

Crise du Covid-19 oblige, le tourisme en Europe, en 2020, va être… européen. Les frontières de l’espace Schengen risquent d’être fermées pour un moment, et les habitants du Vieux continent n’auront que celui-ci pour s’aérer… et c’est déjà beaucoup ! Pour les autres, les millions de touristes du monde entier venant chaque année en Europe, il va falloir attendre.

Un tourisme européen, pour les Européens : cette perspective, qui reste certes séduisante pour beaucoup, n’est pas encore acquise. Il faut encore harmoniser les déconfinements sur le territoire européen ainsi que convaincre certains pays, qui ont pris des mesures unilatérales de fermeture des frontières nationales, de faire machine arrière.

La Commission européenne souhaite ainsi des « règles d’accueil harmonisées » pour les touristes, afin de sauver ce qui peut l’être encore de la haute saison touristique qui se profile. Mais elle laisse aussi une marge de manoeuvre aux pays membres, qui pourront, le cas échéant, durcir les conditions d’accès à certaines zones ou régions. « Il faut accepter de vivre avec le fait qu’il faudra avoir des zones qui ne seront pas traitées de façon identique », a ainsi déclaré le commissaire européen en charge du Marché intérieur, Thierry Breton.

Musées virtuels. Ne confinez pas votre esprits, voici cinq musées qui peuvent être visités depuis chez vous.

Des pertes records

Il y a pourtant urgence. Selon Bruxelles, les pertes de revenus pour l’hôteleirie et la restauration devraient grimper à 50% en 2020, à 70% pour les agences de voyage, et même jusqu’à 90% pour les compagnies aériennes et les croisiéristes.

En attendant une véritable riposte coordonnée à l’échelle européenne, les secteurs touristiques nationaux sont à la manœuvre, surtout pour rassurer les futurs visiteurs. En Andalousie par exemple, dans le sud de l’Espagne, des initiatives fleurissent pour espacer les baigneurs sur la plage ou les clients en terrasse. Au Cap d’Agde, dans le sud de la France, au lieu du naturisme en Europe, on pense à désinfecter fréquemment les mobil-homes ou à servir les petits-déjeuners en chambre dans les hôtels. (Image par Joaquin Aranoa de Pixabay)

En manque d’idées d’escapades avant l’été ? Regardez cette vidéo 👇

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire