Europe : 8 destinations pas chères en septembre

par Destination(s) Europe

Les congés en juillet et en août, c’est fini. Du moins, les Européens sont de plus en plus nombreux à laisser passer la haute saison pour bénéficier de prix plus attractifs en septembre et octobre, tout en bénéficiant d’un climat encore accueillant. Car entre le prix de l’hôtel, des visites et du transport, voyager sur le Vieux continent a souvent un coût supérieur à des destinations parfois plus lointaines, comme l’Asie. Heureusement, on vous a sélectionné 8 destinations pas chères à faire en Europe en septembre. On dit merci qui ?

Les Pays-Bas (pour les Journées du patrimoine)

Amsterdam, Rotterdam, La Haye, Maastricht… dans ces villes, chaque second week-end de septembre, les musées et monuments nationaux sont ouverts gratuitement au public. Plus de 80% des municipalités jouent d’ailleurs le jeu. Une idée en particulier ? Les fortifications d’Utrecht, datant de 1664 !

Faro | Portugal

Une destination idéale pour prolonger l’été. Faro, dans la région de l’Algarve, bénéficie d’un ensoleillement idéal tout au long de l’année. Mais s’y rendre en septembre est une bonne idée : vous évitez le gros de l’affluence touristique, profiterez d’une eau à un peu plus de 20 degrés et surtout de prix encore tout doux, les low-cost desservant encore massivement la destination.

Florence | Italie

Voici une autre destination bien desservie par les compagnies low-cost et qui reste moins chère que Rome ou Venise. Le train en Toscane (dans toute l’Italie d’ailleurs) ne coûte pas très cher et le confort est au rendez-vous. Sur une semaine, il est ainsi possible de visiter Pise, Sienne et Florence par les rails, et en économisant pas mal d’argent. Testé et approuvé.

Florence en septembre

Zadar | Croatie

Un peu oubliée au nord de Dubrovnik, Zadar a pourtant beaucoup d’atouts dans sa manche. Prisée des Croates du centre du pays l’été, elle redevient plus calme en septembre, laissée au seul bruit des bateaux de pêche, toujours en service. Zadar est peu accessible par ligne directe depuis la France par exemple. Mais un vol pour Zagreb et un peu de bus ou de train suffiront largement à décrocher ce petit coin de paradis.

Lire aussi : Trois lieux à découvrir dans la baie de Kvarner

Budapest | Hongrie

Globalement un peu moins chère que Prague, sa voisine tchèque, Budapest a néanmoins beaucoup à montrer, particulièrement en septembre, quand les prix des logements baissent un peu et que le climat reste encore doux. Easyjet et Ryanair desservent la destination depuis de nombreuses villes en Europe. Le mois de septembre compte aussi un temps fort : le Budapest International Wine Festival, qui fait la part belle aux cépages hongrois. Une belle immersion.

Paros | Grèce

Les îles grecques en septembre (voire octobre), c’est toujours un bon plan. L’arrière-saison promet encore de belles températures et vous assure donc quelques baignades mémorables. Ensuite, les vols, notamment pour Athènes, sont moins chers qu’en juin, juillet ou août. Avec un vol le matin, un coup de métro vers le port du Pirée, et un ferry en milieu d’après-midi, vous devriez siroter votre cocktail sur l’île de Paros dès la nuit tombée. Vous ne savez pas sur quelle plage étendre votre serviette ? On a notre petite sélection.

Lire aussi : Trois plages pour se prélasser sur l’île de Paros

La côte albanaise

Si vous cherchez des destinations pas chères à faire en Europe en septembre, difficile de faire l’impasse sur l’Albanie – un pays qui est bon marché toute l’année d’ailleurs. Longtemps sous-estimée, la côte albanaise, question paysages, n’a pourtant rien n’a envier à ses voisines grecque et croate. Avec des températures comprises entre 15 et 27 degrés à cette période de l’année, vous vous assurez de prolonger un peu l’été pour un coût d’hébergement et de restauration assez modique.

Plage Albanie pas chère

Barcelone | Espagne

Visiter la capitale catalane en septembre est assurément une bonne idée. Vous évitez d’une part la horde d’étudiants fêtant la fin des cours et les enterrements de vie de garçon (ou de jeune fille) du printemps, et d’autre part la foule de touristes de tous âges qui rappliquent en été. Avec en prime un climat encore très doux et un rendez-vous incontournable pour les Catalans : le Festival de la Mercè, pour célébrer l’entrée dans l’automne.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire