Pologne : ce qu’il faut faire à Cracovie le temps d’un voyage

par Destination(s) Europe

Face à l’énergique Varsovie, Cracovie, située au sud-ouest de la Pologne, tranche par son calme et son romantisme. A l’instar de Budapest ou de Prague, la cité est un concentré d’Histoire, de la plus noble à la plus sombre. Quoi qu’il en soit, elle ne laisse jamais ses visiteurs indifférents. L’ancienne capitale, millénaire, a de quoi séduire : une architecture haute en couleurs et préservée des guerres, une vie culturelle bouillonnante (l’un des plus vielles universités d’Europe centrale s’y trouve) et de nombreux établissements (bars, restaurants, boîtes de nuit) qui attirent des dizaines de milliers de jeunes chaque année. Mais Cracovie n’est pas que lumière : sa région a abrité le camp d’extermination le plus meurtrier de l’époque nazie, Auschwitz. Une visite y est quasi obligatoire et vous laissera un souvenir impérissable. Vous voyez donc que ce n’est pas une cité tout à fait comme les autres. Sans plus attendre, voici les 10 choses incontournables à faire à Cracovie (selon nous).

Mais d’abord, un café ? A Cracovie, les lieux où boire un bon café ne manquent pas. En voici trois que vous devriez garder en tête pour votre séjour.

🗒️ Ce que vous devez savoir avant de visiter Cracovie

Avant de débuter notre liste des choses incontournables à faire à Cracovie, voici quelques conseils en vrac pour votre prochain voyage.

Quand se rendre à Cracovie ?

Selon nous, deux saisons sont plutôt indiquées pour voyager à Cracovie. D’abord la période estivale, de mai à septembre, pour le climat. Privilégiez les extrémités de cette période pour éviter l’afflux de touristes que la ville peut connaître en juillet et en août. Sinon, nous vous conseillons d’y aller pour les fêtes de fin d’année. La neige y est presque garantie et les illuminations de Noël sont tout simplement sublimes.

Comment se rendre à Auschwitz depuis Cracovie ?

Impossible de voir Cracovie sans se rendre au mémorial d’Auschwitz (lire plus bas). Pour aller de Cracovie à Auschwitz, vous avez plusieurs solutions. Des bus, situés à la gare de Cracovie, vous y emmèneront. Les départs sont assez réguliers le matin (30 minutes), les retours, l’après-midi, sont moins nombreux. Jetez un coup d’œil au site E-Podroznik pour chercher et réserver votre trajet.

Vous pouvez aussi y aller en voiture de location, ou en taxi, très nombreux à proposer de tels trajets. Si vous y allez à plusieurs, où que d’autres personnes sont intéressées dans votre hôtel, nous vous conseillons de mutualiser les coûts et de vous y rendre en taxi-van.

Sachez que le mémorial est ouvert tous les jours de l’année, même le dimanche, à l’exception de certains jours fériés (1er janvier, 25 décembre…). Et qu’en milieu de journée, en gros de 10h à la moitié de l’après-midi, les visites ne se font uniquement pas groupes et guidées. On vous mettra alors avec un guide de votre langue, s’il y en a.

Quel hôtel choisir à Cracovie ?

Cracovie est assurément une ville internationale, qui attire de très nombreux touristes chaque année. L’offre d’hébergement est à la hauteur, et les hôtels ne manquent pas. Tout comme les logements mis à disposition par les particuliers.

Si vous êtes à la recherche d’un hôtel central, avec tout le confort nécessaire, jetez un œil aux grandes chaînes hôtelières. L’Hotel Mercure Krakow Stare Miasto et l’Hotel Novotel Krakow Centrum sont ainsi deux très bonnes options.

Vous souhaitez séjourner dans un cadre plus feutré, au milieu d’une décoration soignée, pour une escapade romantique par exemple ? Le Balthazar Design Hotel est pas mal pour cela. L’établissement est très central, l’accueil y est cordial et du restaurant aux chambres, tout est très design. Autre établissement qui vaut le coup d’œil : le PURO Krakow Kazimierz, dans un style bien plus contemporain.

🔝 Les 10 choses incontournables à faire à Cracovie

Sans plus attendre, on passe à notre sélection des choses incontournables à faire à Cracovie, pour réussir votre escapade polonaise.

Déambuler sur la Place du marché (principal)

La place du marché principal est visitée par tous les touristes de Cracovie à un moment ou à un autre. Alors autant commencer par là. Admirez la basilique Sainte-Marie, qui abrite l’un des chefs-d’œuvre médiévaux les plus connus, l’autel en bois de Veit Stoss. Elle est située à côté de la Halle aux draps de Cracovie, qui coupe la place du marché en deux, et enseigne l’histoire de la cité. De l’autre côté, vous tomberez sur la Tour de l’Hôtel de ville, immanquable elle aussi.

Visiter le Mémorial et musée d’Auschwitz-Birkenau

Auschwitz-Birkenau, le camp de la mort symbole des atrocités perpétrées par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale, est un passage obligé pour tous les visiteurs de la région. Nous conseillons même de s’y rendre au moins une fois dans sa vie, pour prendre la mesure de que l’Homme peut infliger à ses semblables, et rendre hommage aux millions de victimes de l’Holocauste. La visite de Birkenau, camp d’extermination, fait suite à celle d’Auschwitz, dont les bâtiments sont bien mieux conservés. Au total, les lieux comptent plus de 150 structures et plus de 300 ruines.

Visiter le camp d'Auschwitz est une des choses à faire à Cracovie

Se promener dans le quartier juif de Kazimierz

Une promenade dans le quartier le plus romantique de la ville, le quartier juif de Kazimierz, est une autre expérience immanquable à Cracovie. La nature charismatique des lieux, mélangée à la culture yiddish, offre un moment d’une douceur peu commune. Mais ne croyez pas que le quartier est endormi, c’est tout l’inverse. Il vit de ses restaurants à la mode, de ses artistes graffeurs, de ses cafés cosys. Vous allez adorer… et vous rendre compte à quel point Kazimierz et ses habitants reviennent de loin.

Voir le musée de l’Aviation

Vous venez avec des enfants ? Ce musée, inauguré en 1964 et qui est l’un des plus grands du monde dans son domaine, pourrait fortement les intéresser – même si bien des adultes pourraient aussi être concernés. L’exposition du Musée polonais de l’aviation est très vaste, et elle est présentée non seulement dans le bâtiment principal et les anciens hangars à avions, mais aussi à l’air libre. Un bon moment en famille.

Explorer le Jardin zoologique de Cracovie

Voici un zoo qui présente un grand nombre de grands et petits animaux, mais qui comporte aussi une aire de jeux et un « zoo pour enfants », ouvert au moins de trois ans. Le Jardin zoologique de Cracovie est situé dans la forêt de Wolski, à la périphérie de la ville, ce qui vous permet d’associer la visite des lieux à une journée de promenade à pied ou à vélo sur les sentiers de la région, qui ne manquent pas non plus d’intérêt.

Partir à l’assaut du château du Wawel

Partir à l’assaut, c’est bien la formule. Car le château du Wawel surplombe littéralement la vieille ville de Cracovie. A l’image d’autres endroits de la cité, l’édifice est un somptueux mélange de styles (gothique, Renaissance…), construit sur la colline du même nom, en l’honneur des rois de Pologne. Si ses origines remontent au Xe siècle, le bâtiment actuel que vous pourrez admirer doit son aspect extérieur principalement à la période Renaissance. C’est sans surprise que le château Wawel est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Visiter le musée Manggha, le Musée d’art et de technologie japonais

Oui, vous ne vous attendiez sûrement pas à ça. Et pourtant, le musée Manggha (site officiel) est une attraction incontournable à Cracovie pour celles et ceux qui s’intéressent aux cultures orientales, et particulièrement au Japon. Vous le trouverez en face du château Wawel, dans le quartier de Debniki. Outre les expositions temporaires qui s’y déroulent, vous pourrez être initié aux pratiques artistiques japonaises. C’est donc véritablement interactif. De nombreux objets insolites se trouvent dans la collection permanente du musée, notamment des affiches contemporaines japonaises et polonaises, des éventails et des kimonos.

Admirer le monticule de Kosciuszko

Voici une curiosité locale que vous auriez tort de ne pas visiter. C’est un incontournable de Cracovie. Il s’agit d’une butte, cernée de fortifications, érigée en 1823 par les habitants de la ville en l’honneur de Tadeusz Kosciuszko, chef militaire ayant participé à l’indépendance de la Pologne. Du haut de ses 35 mètres, c’est aussi un endroit parfait pour s’offrir une vue sur tous les environs. D’ailleurs, cette butte n’est pas la seule : d’autres l’accompagnent, dont le monticule de Krakus, le plus ancien, haut d’une quinzaine de mètres, ou de Pilsudki, datant du XXe siècle et d’une hauteur similaire à la première mentionnée.

Découvrir l’usine d’Oskar Schindler

Peu de gens n’ont pas encore vu le chef-d’œuvre de Steven Spielberg, La liste de Schindler. Ce film de 1993 raconte l’histoire vraie d’un industriel allemand, qui après avoir fait des affaires avec le pouvoir nazi, décide de sauver plus d’un millier de juifs des camps de la mort en les employant dans son usine. Et c’est ce lieu que l’on peut visiter aujourd’hui. Vous y découvrirez également une exposition permanente vous présentant l’histoire de la ville sous l’occupation allemande.

Pénétrer dans les mines de sel de Wieliczka

Dernier endroit incontournable de Cracovie, ou plutôt de sa région : les mines de sel de Wieliczka. Celles-ci sont inscrites depuis 1978 au Patrimoine mondial de l’Unesco, et se situent au sud-est de la ville. Exploitées depuis le XIIIe siècle, elles comprennent neuf niveaux et 300 km de galeries. Evidemment, une grande partie du complexe, en service jusqu’en 1996, est fermée au public : la visite de la mine dure environ deux heures et le circuit parcourt seulement 1% de la surface totale des galeries. Mais vous en prendrez tout de même plein les yeux.

Voilà, on espère que cette sélection des choses incontournables à faire à Cracovie vous aura aidé à planifier votre voyage. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez d’autres idées d’expériences dans la région.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

[script_19]