Restaurant, taxi : doit-on laisser un pourboire en Croatie ?

par Destination(s) Europe
Publié le Modifié le
Doit-on laisser un pourboire en Croatie

📌 Read in / Lire en : English (Anglais)

Depuis longtemps, la Croatie fait figure de destination idéale en Europe pour celles et ceux qui veulent allier soleil, patrimoine et petit budget. C’est vrai qu’entre Zagreb, Zadar, Dubrovnik ou encore Split, les lieux d’exception ne manquent pas, où l’on peut encore séjourner pour quelques dizaines d’euros la nuit. Et question cuisine, on est aussi servis ! Les restaurants croates sont réputés pour leurs produits (souvent frais) de la mer, mais aussi pour des plats traditionnels copieux, issus de l’intérieur du pays. Vous vous régalerez à coup sûr. Oui mais voilà, à la fin du repas, au moment de payer l’addition, vous vous demanderez sûrement si vous devez laisser un pourboire en Croatie. Pour ne pas que vous soyez pris au dépourvu, voici quelques éléments de réponse.

Zagreb en trois jours. Vous ne passez qu’un long week-end dans la capitale croate ? Voici nos itinéraires pour profiter un maximum de Zagreb et de sa région.

En Croatie, il est d’usage de laisser un pourboire si vous considérez que le service a été la hauteur. Attention, on dit bien, « il est d’usage ». Car rien n’est évidemment obligatoire. Nous verrons un peu plus loin combien laisser de pourboire en Croatie, mais sachez d’ores et déjà qu’on ne parle pas de quelques centimes d’euros, en ce qui concerne les guides ou les restaurants… Cela pourrait même être mal perçu.

Contrairement à certains établissements luxueux que l’on peut trouver au Monténégro tout proche, dans les bars croates, on n’attend pas vraiment de pourboire.

Il faut savoir qu’en Croatie, le salaire moyen tourne autour de 624 euros. Et celui d’un serveur, autour de 600 euros, selon le site Job and Salary Abroad. Vous comprenez alors qu’un pourboire généreux peut être particulièrement apprécié.

Combien laisser de pourboire en Croatie ?

Venons-en à l’autre question primordiale : combien laisser de pourboire en Croatie. Généralement, dans les restaurants, ou pour les guides touristiques, on laisse 10% de la note finale, et on monte parfois à 15% si le service a été exceptionnel. Ce sont des taux que l’on retrouve d’ailleurs dans d’autres pays, comme en Grèce ou en Espagne. C’est même plutôt dans la fourchette haute des pays en Europe. Evidemment, libre à vous de laisser plus. Il est peu probable que le serveur s’en offusque…

Dans les bars, ou pour les courses en taxi, on arrondira à l’euro supérieur. C’est un minimum. Encore une fois, n’envisagez pas le pourboire comme un geste gracieux, mais comme le révélateur de votre satisfaction quant au service fourni.

Voilà, on espère que vous savez maintenant s’il faut laisser un pourboire en Croatie, et si oui combien. Pour plus d’inspiration pour votre prochaine escapade en Europe, n’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube ou à notre compte Instagram.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

[script_19]