Marché aux fleurs d’Amsterdam: des bulbes de tulipes qui déçoivent

par Destination(s) Europe
Amsterdam tulipes bulbes

Amsterdam est mondialement connue pour ses canaux, sa vie nocturne, la souplesse de sa législation sur le cannabis et… ses fleurs, notamment sur le célèbre Marchés aux fleurs, qui existe depuis près de 160 ans. Problème : seulement 1% des bulbes de tulipes vendus fleurissent, selon une enquête commandée par la municipalité et l’Association royale des producteurs de bulbes. Pour continuer dans les chiffres : sur les 1363 bulbes achetés et plantés, 14 seulement ont fleuri.

Menacé ? Le Quartier rouge d’Amsterdam est souvent en proie aux polémiques. Il est peut-être même menacé de disparition. Lisez notre article.

Pour ajouter à la déception des acheteurs, la couleur des rares tulipes qui finissent par fleurirent, n’est pas forcément celle qui correspond à l’emballage du bulbe.

Résultat (et on arrive à la même conclusion) : des millions de touristes sont « dupés », selon le président de l’Association royale des producteurs de bulbes. La balle est maintenant dans le camp de l’Autorité pour les consommateurs et les marchés (ACM), à qui les conclusions de l’enquête ont été transmises.

Le Marché aux fleurs, ou Bloemenmarkt, est une institution à Amsterdam depuis 1862 et fait partie désormais de la carte postale, et la tulipe est l’un des symboles des Pays-Bas. La nouvelle risque donc d’entacher quelque peu la réputation touristique de la capitale néerlandaise.

Un belle rentrée. Vous comptez voyager en septembre pour faire quelques économies ? Voici 8 destinations auxquelles vous devriez penser.

Amsterdam n’est d’ailleurs pas la seule ville épinglée par l’enquête. Celle de Lisse, plus au sud, et son parc floral du Keukenhof, ont aussi été pointés du doigt. Là, seuls 2% des bulbes achetés finissent par fleurir. Mieux vaut donc avoir de la chance.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire