Croatie : pourquoi il faut absolument visiter les lacs de Plitvice

par Destination(s) Europe

On ne compte plus les trésors croates. Si la côte adriatique est prisée des touristes, l’intérieur des terres réserve de très bonnes surprises.

Zagreb, la capitale, en est une (on vous a d’ailleurs préparé un petit programme ici). Et aujourd’hui, nous allons vous en présenter une autre : les cascades et les lacs de Plitvice, classés au patrimoine de l’Unesco depuis 1979 !

Le lac de Plitvice, où est-ce ?

Le parc national de Plitvice se trouve à approximativement 150 km au sud de Zagreb. Vous pouvez vous y rendre en voiture (c’est le plus simple) mais sachez que des bus partent aussi de la capitale croate. Il en est de même depuis Zadar, sur la côte.

Dans les deux cas, il faudra compter un peu plus de 2h30 de trajet. Il est aussi possible de vous y rendre depuis d’autres villes, si vous concédez à quelques changements. 

Combien vous coûtera le ticket ? Cela varie évidemment en fonction de la date et de l’heure, mais généralement, il faudra vous acquitter d’une douzaine d’euros pour y aller depuis Zagreb. Vous pouvez par exemple réserver le vôtre sur Bus Croatia.

Que peut-on admirer dans le parc de Plitvice ?

Le parc de Plitvice abrite pas moins de 16 lacs, reliés entre eux par des chutes d’eau à couper le souffle. En réalité, il existe même d’autres bassins, de moindre envergure, et n’ayant aucun nom. Ces 16 là en portent chacun un.

Mais ces étendues d’eau, ces cascades, ce n’est pas seulement pour vos beaux yeux. Le parc est avant tout le lieu de préservation d’une vingtaine d’espèces de plantes menacées. Au total, il en compte plus de 1200.

La faune n’est pas en reste. Près de 150 espèces d’oiseaux survolent une cinquantaine d’espèces de mammifères, dont des loups, des marcassins ou encore des biches.

Cascades Plitvice

Les 30 000 hectares du parc ne sont pas tous accessibles, néanmoins les sentiers de randonnée ne manquent pas et vous en feront découvrir un grande partie. Pour celles et ceux qui veulent s’économiser, il est possible de monter dans un bus électrique pour gagner le point le plus haut, ou dans un bateau électrique qui vous fera découvrir le lac Kozjak sous une nouvelle perspective.

Attention : ne comptez pas vous y baigner, cela est strictement interdit !

Combien coûte l’entrée au parc de Plitvice ?

Les prix varient beaucoup en fonction de la période à laquelle vous vous y rendez. Comptez autour de 8 euros au coeur de l’hiver à plus de 30 en haute saison. En dessous de 7 ans, l’entrée est gratuite.

Si le prix d’entrée peut paraître parfois élevé, il comprend toujours un trajet en bus panoramique, une balade en bateau et une assurance accident.

Consultez le tableau des prix ici

Où loger dans ou près du parc de Plitvice ?

Les offres de logement ne manquent pas. Néanmoins, il y a quelques subtilités à connaître. Le parc national dispose de ses propres hôtels, à l’intérieur. L’hôtel Gabrovac, le Bellevue mais aussi les campings Korana ou Borje. Pour réserver, il faut se rendre sur le site officiel du parc, mais on vous prévient, dormir au sein du parc coûte assez cher.

Autour du parc, les villages ne manquent pas d’hébergement, à des prix bien plus abordables. Louer une chambre chez l’habitant est souvent possible et les Guesthouses sont nombreuses. En voici quelques-unes, toutes situées à moins de 4 km du parc :

House Prica | Brace Matovina 12, Korenica

Guesthouse Villa Plitvicka | Mukinje 56, Parc national des lacs de Plitvice

Guesthouse Bor | Mukinje 59, Parc national des lacs de Plitvice

Bon séjour !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire