Enregistrement, retard : 5 conseils pour prendre l’avion sans stress

par Destination(s) Europe
prendre avion conseils

Oui, reconnaissons-le, il est moins stressant de prendre l’avion aujourd’hui qu’il y a une décennie, notamment car les procédures de sécurité se sont améliorées. Les retards, aussi, et en dépit des critiques, sont généralement mois nombreux. Mais les longues files d’attente à l’enregistrement n’ont pas disparu, les bagages manquants non plus. Heureusement, il y a quelques trucs à connaître, et qui relève souvent du bon sens, pour s’épargner pas mal de tracas. Voici 5 conseils pour prendre l’avion sans stress.

Lire aussi : Quelques astuces pour ne plus perdre ses bagages en prenant l’avion

1. N’arrivez pas au dernier moment 

Cela semble allez de soi mais apparemment pas pour tout le monde. En général, les compagnies aériennes demandent aux passagers d’arriver au moins deux heures avant l’heure de départ du vol, trois pour les vols long courrier. Et on sait bien que c’est surtout une façon pour elles de mieux gérer l’afflux de passager. Mais en arrivant suffisamment tôt, déjà, on n’attend pas debout une heure de pouvoir enregistrer son bagage. En dépit des améliorations, le contrôle de sécurité peut prendre aussi du temps. Certes, il arrive qu’à la dernière minute, des agents vous fassent passer prioritairement, surtout si vous êtes beaucoup de passagers d’un même vol à être en retard. Mais pourquoi se procurer un tel stress ?

2. Soyez matinal(e) !

Partir tôt ne signifie pas nécessairement qu’il faille choisir un vol à 4 heures du matin. Cependant, les vols qui partent tôt le matin sont moins susceptibles d’être en retard, et ils sont moins susceptibles d’être affectés par des problèmes météorologiques à travers le pays et/ou d’autres avions qui peuvent être retardés à d’autres aéroports. Pour suivre, en temps réel, l’état du trafic aérien, vous pouvez aller faire un tour sur Flight Radar 24.

3. Essayez de ne pas voler pendant l’heure de pointe

C’est une précision du conseil n°2 ! Les aéroports, comme les autoroutes, ont des heures de pointe. Généralement, celle du matin est de 8 h 30 à 10 h et l’après-midi de 16 h 30 à 18 h 30. Ce sont les heures où les aéroports sont les plus bondés, ce qui n’aide pas à réduire le stress.

Lire aussi : Où partir en escapade au mois de juillet ?

4. Essayez de prendre des vols sans escale(s)

Évidemment, lorsqu’un vol est sans escale, il y a moins de risque d’être retardé. Vous allez-nous dire : oui, mais c’est plus cher ! En effet, généralement. Mais si vous réservez suffisamment tôt, à savoir au moins trois mois pour les longs courriers et autour d’un mois avant pour des moyens, l’écart de prix ne sera pas flagrant.

Faites une recherche ici 👇

5. Prévoyez des connections avec suffisamment de temps

Si un vol sans escale n’est pas disponible, assurez-vous de prévoir suffisamment de temps entre les vols. On est ici dans l’erreur classique : les comparateurs de vols vous proposent le meilleur trajet, au meilleur tarif, sans prendre en compte le temps d’escale qui peut vite s’avérer long, surtout si vous avez à repasser par un contrôle de sécurité ou que vous avez à faire vous même un nouvel enregistrement de vos bagages en soute.

Essayez également de prendre la même compagnie pour les deux ou trois vols de votre trajet : le transfert de bagages sera souvent facilité, et la compagnie sera bien plus à l’écoute en cas de problème et ne pourra pas se défausser sur une société concurrente.

Bon séjour !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire